Vous êtes ici

Sainte Charlotte
Époque :
XVIIIe siècle

Charlotte de La Résurrection est née le 16 septembre 1715 à Mouy dans l'Oise. Elle est une des carmélites de Compiègne. C'est la doyenne de ce Carmel longtemps, sous la protection des reines de France du fait de sa localisation.
Devant la situation qui les effraient, les vingt et une sœurs décident de « s'offrir en holocauste pour apaiser la colère de Dieu ».Sauf les deux plus anciennes, lessœursse résolvent avec enthousiasme à ce sacrifice. Toutes sont finalement d'accord. Le 13 février 1790, tous les ordres religieux sont dissous, mais il y a pour le moment des possibilités de s'arranger par rapport à cette disposition.
Le 18 août1792, la dissolution des congrégations séculières s'accompagne de l'expulsion de toutes les religieuses. Les sœurs carmélites prêtent le serment «Liberté-Egalité » exigé par l'Etat et continue une vie communautaire dans la discrétion. La Terreur de plus en plus violente s'en prend à la ville de Compiègne soupçonnée de tiédeur à l'égard des religieux. Les sœurs carmélites sont arrêtées et condamnées lors d'un procès pour fanatisme religieux.
Le 29 messidor an II, les seize religieuses restantes du carmel montent sur l'échafaud les unes derrière les autres en chantant des psaumes et autres chants religieux : « elles avaient l'air d'aller à leurs noces. »Le 27 mai 1906 elles sont béatifiées par Pie X.

Suzanne Maurice