Vous êtes ici

Saint Hippolyte
Époque :
IIIe siècle

Hippolyte de Rome est selon la tradition un savant exégète et un théologien, antipape de 217 à 235, mort martyr sous Maximin Ier. Il se serait opposé aux papes Zéphirin et Calixte Ier. Son schisme se poursuit sous Urbain Ier et Pontien. Mais il reconnut ses erreurs et se réconcilie avec l'Église et Pontien exilé comme lui en Sardaigne suite à une nouvelle persécution de Maximin Ier. Il y meurt et est considéré comme martyr par l'Église catholique. Les deux hommes Pontien et Hyppolite sont inhumés le même jour dans le même lieu comme signe de réconciliation, le 13 août 236. C'est le seul antipape reconnu par l'Église catholique.
L'identité du personnage ainsi que les ouvres qui lui sont attribuées font encore débat. On lui reconnaît d'avoir posé le principe de la tradition apostolique et d'être l'auteur d'ouvres exégétiques... On adresse des prières à saint Hyppolite pour le développement de la force physique. Il est le saint patron des gardiens de prison (cela correspond plutôt à la vie d'un autre Hyppolite.)

Suzanne Maurice