Vous êtes ici

Saint Ambroise
Époque :
339-397

En 397, le Samedi saint, Ambroise, Père de l'Église, mourait dans son évêché de Milan. Il avait commencé par embrasser une carrière politique et s'était montré si bon gouverneur de la province de Milan que le peuple le désigna par acclamation comme évêqu374. Peu préparé à cette charge, Ambroise se mit humblement à l'étude des Écritures et des Pères d'Orient. On lui doit d'avoir inauguré en Occident la pratique de la lectio divina. Sa personnalité marqua profondément le futur saint Augustin qui voulut se faire baptiser par Ambroise la nuit de Pâques 387.

Geneviève Le HIR