Vous êtes ici

Trans-figurés !

Hubert CORNUDET
La Transfiguration (Giovanni Bellini, Venise)
Giovanni Bellini [Public domain], via Wikimedia Commons

Dimanche 6 août 2017 – 18e dimanche du temps ordinaire –Mt 17, 1-9

Cet évangile est un excellent clip.

Quelle est la fonction d’un clip ? Condenser en quelques secondes le livre à lire, le film à voir, le CD à écouter...

La Transfiguration nous laisse entrevoir la vie profonde du Christ et sa relation au Père. C’est un flash qui marquera Pierre, Jacques et Jean qui sont les spectateurs de ce moment lumineux.

L'évangéliste est un parfait réalisateur. Jésus, il a le rôle principal !

Les deux géants de l'Ancienne alliance. Les trois disciples qui forment l'équipe rapprochée de la nouvelle.

Moïse, celui qui a eu un briefing décisif sur le Sinaï ; il n'a pas pu supporter l'incandescence divine et fut contraint de se voiler la face. Tel n'est pas le cas des disciples aujourd'hui. Pourquoi ? Parce qu'ici la lumière ne tombe pas des cieux mais surgit à travers l'humanité de Jésus.

Souvenez-vous de la tête que vous faisiez quand vous êtes tombés amoureux, où le jour de votre profession, ou un autre jour... Vous rayonniez... Il y a un peu de cela... ici... mais un peu plus encore !

Nous pouvons dire bien des choses sur cet évangile très riche... Pierre qui est un peu à côté de la plaque car il veut planter des tentes comme si dans le désert on ne les repliait pas à l'aurore pour se mettre en route pour suivre la nuée lumineuse. On peut aussi évoquer ce don fait aux disciples pour les fortifier face à la montée vers Jérusalem ; on comprend surtout que l’engagement de Dieu dans l'histoire se confirme.

Je reprends l'image du clip. Qu'est ce qui trans-paraît dans cette trans-figuration du Christ ? Quelle invitation nous est faite ?

Que nous entretenions cette saisie lumineuse pour que ceux que nous croisions ne désespèrent pas de la vie... 

À nous de briller d'intelligence.

À nous de rayonner de bonté.

Alors nous apparaîtrons comme des Trans-figurés par la rencontre de Celui auquel nous sommes invités à communier par le truchement d'un repas frugal et fraternel.

Aujourd’hui c’est l’anniversaire d’une nuée lumineuse épouvantable. Je veux évoquer l’anniversaire de la bombe d’Hiroshima. Le ciel a beaucoup souffert.

La fête de la Transfiguration semble dérisoire devant un tel événement. Pourtant, dans la foi, cette fête nous donne confiance dans la victoire définitive de celui qui sera crucifié.

La Transfiguration annonce la Résurrection. Le tragique de l'existence est débordé, dépassé. Il est là le mystère de la foi.
 

Hubert Cornudet

Rubrique du site: 
Les actualitésCommentaires des lectures dominicales
Ajouter un commentaire