Le Journal du Synode

Commentaires

Les documents qui ont été diffusés avant et après la première session du synode laissent l’impression qu’il ne s’agit pas, contrairement à l’intitulé officiel, d’un synode sur la famille mais plutôt d’un synode sur le mariage ou, pour faire savant sur la conjugalité.

Bien sûr c'est un vrai sujet mais il ne devrait pas en cacher un autre.

Pour la plupart des civilisations, la famille est un ensemble beaucoup plus vaste que la seule cellule familiale : papa, maman et leurs enfants mineurs. Nos évêques auraient-ils parlé de la famille, sans jamais parler de leur propre famille, des joies et des difficultés qui s'y vivent ? N’ont-ils pas des frères, des sœurs, des neveux, des cousins ; ils ont eu sûrement et ont encore parfois des parents, des grands parents !

L’Eglise n’aurait-elle rien à dire sur ce que l’on appelle parfois la famille élargie ; sur ces liens de solidarité, d’amour mais aussi sur les déchirements et les réconciliations qui sont vécus sous toutes les latitudes ?

Ma joie est grande. Le Synode sur la Famille a fait l'objet de nombreuses parutions et les clercs se sont beaucoup exprimés.La Parole a été libérée par notre Pape François.J'ai pu regrouper quelques 150 articles, partagés avec les  amis. Bref, mon coeur et ma tête cheminent .

Merci, Claudine, pour le travail du journal du Synode qui entretient notre réflexion.

Sur le site du diocèse des Pyrénées Atlantiques où je réside, il est écrit:un synode peut en cacher un autre.

http://diocese64.org/actualites/40-eveque/presse/502-un-synode-peut-en-cacher-un-autre

voici aussi le texte d'une conférence de l'Académie de la Vie.

http://diocese64.org/actualites/49-diocese-et-services/academie-de-la-vie/504-si-tu-veux-la-paix-defends-la-famille

je souhaite en partageant ces textes avec vous sentir votre présence aidante car ils sont le reflet de l'idéologie du lieu et de la distance toujours plus grande que nous sommes amenés à prendre avec l'institution en place.Amitiés

Christine

 

 

 

 

le journal numéro 6 est paru 

il y a un certain fossé entre le premier document sorti lors de cette première phase du synode romain et le document final!!!!!

nous avons tous à réfléchir sur des deux documents et à pousser nos communautés à réfléchir sur les points discutés ayant eu la majorité mais pas des 2/3

on est aussi perplexe devant le peu d'intérêt ou la peur de nos évêques à Lourdes comme l'a souligné Mgr Dagens .

ils vont devoir lancer la consultation mais ne voulaient consacrer qu'une demie-heure puis 1 heure à en débattre.

que doit-on en penser? 

Je ne trouve pas l'appel à signer dont parle TC

L'Eglise me semble engluée dans la façon de se concevoir, dans ses dogmes , dans sa liturgie... Elle veut faire passer à tout prix son message mais elle en oublie le message du Christ. Dieu nous aime, nous sommes tous et toutes ses enfants, sans aucune hiérachie, aucune discrimination et nous sommes tous et toutes levain dans la pâte, le sel de la terre. Ensemble, nos actes d'amour feront des miracles... Le Christ a dit: "Qu'on ne sépare pas CE que Dieu a uni" mais, Il n'a pas condamné la femme adultère, Il l'a sauvée !!! et Il l'a remise debout et "va", "remets-toi en marche."..Un cardinal pose 5 conditions pour accepter de donner un sacrement à une personne divorcée-remariée ! L'amour nous apprend à pardonner sans poser aucune condition....  Mgr brunin, en charge de la famille, a dit: "On ne peut pas faire comme s'il ne s'était rien passé"! Quelle a été l'attitude du Christ avec Pierre, après le reniement de celuii-ci. Une seule question: "Pierre m'aimes-tu?" ce qui s'est passé avant, on n'en parle plus; Où est le témoignage de l'Amour du Christ lorsqu'on attribue les sacrements aux "bien-portants", lorsqu' on continue à excommunier ?? ? J'ai beaucoup écrit pour ce synode et maintenant, l'espérance est morte. J'ai écrit adieu  François et je commence à lâcher prise. Je préfère m'adresser à Dieu plutôt qu'à ses saints, travailler à la Vigne du Seigneur en semant des graines d'amour au coeur du monde, de l'Humanité en marche. C'est l'Humanité toute entière qui est, pour moi, l'Eglise du Christ.

D'accord avec vous sur l'Eglise. Mais si vous avez écrit adieu François (la Pape je suppose), ne pensez-vous pas que lui aussi aurait de quoi être découragé devant le l'état de l'Eglise? Il continue quand même, au risque de sa vie d'ailleurs, et il le sait. Je me dis que tant qu'il est là, il ne faut pas l'abandonner. C'est peut-être la dernière chance pour l'Eglise de retrouver le sens de sa mission. Et donc aussi une chance pour l'humanité, car l'Eglise est toujours une formidable caisse de résonance dans le monde, malgré tout.

La forme du JDS suppose, malheureusement, un certain nombre de prédicats et de non dits. Le mariage devient, au bout de douze siècles, sacrement. Rien ne venant de rien, il y a bien évidement de multiples composantes qui se combinent pour parvenir tardivement à cet arbitrage. Cette lenteur n'est pas sans signification. Il se trouve que d'autres éléments, allant dans d'autres directions, avaient eux aussi leur propre pertinence. Or, c'est cet arbitrage là qui a été fait. S'il y a "invention", c'est par rapport au contenu des évangiles, qui restent sauf erreur de ma part le cœur de l'agir chrétien, et dans le fait de passer du mariage-contrat au mariage sacrement. Inventer c'est recréer à partir de ce qui est transmis. PMZ

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <h2> <br> <p> <br />
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • You may use [view:name=display=args] tags to display views.

Plain text

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd><br><br /><p>
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.