Vous êtes ici

Demain, le prédicateur, c'est vous !

Anne SOUPA
Chaire de l'église de Nysted, au Danemark
Wikimedia. Erik Damskier

« Prêcher… Moi ? Quelle drôle d’idée... » Et pourtant, qui ne s’est dit, l’une fois ou l’autre, en écoutant une homélie un peu rébarbative ou un peu à côté de la plaque : « Moi, j’aurais eu des choses à dire ! » Alors, pourquoi perdre ce capital de foi, d’espérance et de charité que nous portons en nous ? Si nos vases sont d’argile, notre trésor est bien là... La parole de tous les fidèles du Christ a du prix et c’est un gâchis de la laisser se perdre. Beaucoup de prêtres eux-mêmes le souhaitent, car ils se lassent de devoir prendre la parole au moins une fois par semaine, sinon davantage. Beaucoup seraient prêts à confier à des laïcs un temps de prédication (à condition qu’il ne prenne pas le titre d’« homélie » !). Et il n’y a pas que les homélies… C’est pourquoi la Conférence vous propose d’aller à l’école. Pas à y « retourner », mais à y aller pour la première fois, car de telles écoles n’existent pas encore. La proposition que vous offre l’Alliance saint Dominique, avec le partenariat de la Conférence est une chance à saisir. Lisez plutôt ! Attention, les places disponibles ne sont que de 25.

Anne Soupa

Version téléchargeable
Liste des documentsTaille
Icône PDF Programme de formation : École de la prédication67.04 Ko
Ajouter un commentaire