La Une

« Jeûne eucharistique » pour soutenir le synode sur la famille

Pour soutenir et accompagner le temps de travail, de réflexion et de méditation auquel les catholiques sont appelés pendant une année avant la reprise du synode pour la famille à Rome, Anne Soupa et Christine Pedotti entrent dans un « jeûne eucharistique ». Elles entreprennent cette démarche à titre personnel, sans que la Conférence soit engagée.

Pendant l’année qui vient elles s’abstiendront volontairement de recevoir la communion eucharistique, tout en continuant à participer à la messe.

Olivier Legendre : « La part la plus faible… »

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de l’écrivain Olivier Legendre. Depuis des années, il luttait contre la maladie : une tumeur cancéreuse au cerveau, inopérable, vaincue en 2008 puis récidivante. Mes pensées et ma prière vont d’abord à sa famille, son épouse et ses enfants. Je l’avais interviewé pour Témoignage chrétien au mois d’avril.

Derniers articles

Olivier Legendre : « La part la plus faible… »

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de l’écrivain Olivier Legendre. Depuis des années, il luttait contre la maladie : une tumeur cancéreuse au cerveau, inopérable, vaincue en 2008 puis récidivante. Mes pensées et ma prière vont d’abord à sa famille, son épouse et ses enfants. Je l’avais interviewé pour Témoignage chrétien au mois d’avril.

Pape François : Un p’tit coup de main ?

Ce qui se passe au Vatican depuis lundi date de la publication du Rapport intermédiaire du travail synodal sur la famille fait la Une des quotidiens. « Changement de cap », « tournant décisif »… Beaucoup d’éditorialistes notent le changement de regard, en particulier envers les personnes homosexuelles, mais aussi envers les divorcés remariés et les couples non mariés.

Dieu serait-il un mauvais catholique ?

Contribution pour une feuille de route du synode sur la famille Est-il bien utile de commencer à creuser des tranchées dans la perspective d’une guerre de position ou chacun espère figurer en force pour voir entériner ses vues par le prochain synode sur la famille ? En effet, ce n’est ni sur le terrain doctrinal, ni sur celui de la pastorale qu’il sera possible d’apporter une réponse à la hauteur des enjeux et des attentes en ce qui concerne le mariage chez les catholiques...